FSU, Unsa et Sud exclus de la préparation de la journée du 18 février

9 février 2009 § Poster un commentaire

Etonnamment, alors que ces trois syndicats sont dans l’intersyndicale ayant organisé les manifestations du 29 janvier pour l’emploi, le pouvoir d’achat et la défense des services publics, la FSU, l’Unsa ou Sud ont été écartés par le gouvernement des réunions de préparations du "sommet social" du 18 février!

L’objectif des ses réunions est de préparer l’ordre du jour de la rencontre du 18 février, et de discuter des mesures qui pourraient être prises, ou des négociations paritaires qui pourraient être lancées dans les trois à six mois à venir.

Les sujets qui devraient être abordés porteront sur :

  • l’amélioration de l’indemnisation du chômage partiel,
  • l’indemnisation des CDD dont le contrat s’arrête en pleine crise,
  • l’indemnisation des jeunes demandeurs d’emploi
  • la facilitation des licenciements économiques (demande du MEDEF)

Le calendrier des rencontres préparatoires est le suivant :

  • Mardi à 16h00 François Chérèque (CFDT) doit être reçu ainsi que Jacques Voisin (CFTC) à 18h30.
  • Mercredi, Jacques Roubaud (CGPME) sera reçu à 08h30, Laurence Parisot (Medef) à 11h00 puis Bernard Thibault (CGT) à 16h00.
  • Jeudi, Jean-Claude Mailly (FO) sera reçu à 08h30,
  • vendredi Bernard von Crayenest (CFE-CGC)sera reçu à 09h30.
  • mardi 17 février les représentants de l’UPA (artisanat) seront reçus par les ministres rencontreront  à 10H00

Peut-on réellement penser que le gouvernement, en excluant 3 syndicats représentatifs, reconnus par les salariés, appréciés pour leurs actions, tels que la FSU, qui représente l’Éducation Nationale et nettement majoritaire lors des élections professionnelles et SUD bien plus représentatifs que le CFTC…

Voilà une nouvelle illustration de la pratique du "diviser pour mieux réigner chère à ce gouvernement et de sa drôle de conception de la représentativité syndicale et de la démocratie sociale…

Il choisit, selon son bon vouloir, et pas en fonction de leur représentativité professionnelle, de leur présence effective dans la revendication sociale, les syndicats avec qui il veut négocier!
Ce faisant il crée une division entre eux.

Bien sur, parmi les invités, certains vont justifier de leur présence, par l’absurde : "si on n’y va pas, on ne saura pas ce qui va être proposé".

Mais

En y allant, ils cautionnent le fait accompli. Ils entérinent le fait que 3 des syndicats les plus en pointes actuellement sont exclus.

On aurait aimé que les 5 syndicats présents refusent de s’y rendre sans les 3 autres. Ils laissent N. Sarkozy humilier leurs alliés d’hier…et définissent les limites qu’ils donnent au mot "solidarité".

Pour l’instant, je n’ai entendu AUCUN des syndicats invités, protester contre cette exclusion honteuse ! 

Si ils veulent être crus par les salariés, les chômeurs et les retraités, sur un mot d’ordre de SOLIDARITE, avant de lancer l’idée d’une mobilisation pour le 19 mars, les leaders des 5 syndicats qui acceptent de préparer la journée du 18 février, feraient bien d’être exemplaires et d’exiger que TOUS les partenaires sociaux, sans exception soit consultés !

Publicités

Zurich, la fin des privilèges ?

8 février 2009 § Poster un commentaire

Sale coup pour Johnny Halliday, Isabelle Adjani, l’oligarque russe Victor Vekselberg , Tina Turner, Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Michael Schumacher ou encore Sébastien Loeb , Jean Alesi et quelques autres.

Par 52,9% des voix, les électeurs du canton de Zurich ont voté, à l’occasion d’un référendum, « l’abolition des forfaits fiscaux dont jouissent de richissimes personnalités étrangères résidant dans le canton helvétique. »

C’est à l’initiative du mouvement d’extrême-gauche la "Liste Alternative" que ce référendum a eut lieu. "Liste Alternative" réclamait la fin des "privilèges fiscaux pour les étrangers millionnaires" résidant dans leur canton.

Les autorités zurichoises sont donc contraintes de modifier la législation fiscale du canton. Ces modifications vont mettre un terme à « une politique qui a permis d’attirer dans le canton des dizaines de personnalités étrangères du monde du sport, du show-business ou des affaires ».

Ce sont 137 personnes, selon l’agence de presse suisse ATS, qui bénéficiaient en 2006 de ces dispositions fiscales de la part des banques Zurichoises.

En Suisse, ces libéralités ont suscité un mécontentement des personnalités helvétiques fortunées ne bénéficiant pas de ces privilèges et s’estimaient lésées par un traitement jugé injuste.

La "Liste Alternative" espère que par leur vote, les Zurichois ont envoyé un signal clair au reste de la Suisse en matière de forfait fiscal. Cette pratique est très controversée dans plusieurs autres cantons suisses, notamment par les riches étrangers se voient offrir par les autorités locales la possibilité de négocier un avantageux (et discret) forfait fiscal. Elle est également très controversée dans le pays d’origine de ces personnalités qui soupçonnent une évasion fiscale « déguisée ».

Voilà un bel exemple de démocratie directe que nous donnent nos voisins helvètes !

Mais nos bénéficiaires des forfaits fiscaux se retrouvent devant un gros problème : Ou placer leurs fortunes de façon aussi lucrative ? Un petit geste du Président de la République serait le bien venu 

Source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38394331@7-37,0.html

Prestation télévisuelle de N.Sarkozy…flop !

7 février 2009 § Poster un commentaire

Il semble que l’intervention télévisuelle de N.Sarkozy n’a pas eu les effets « dynamiques » escomptés.

Si on annonce le chiffre de 15 millions de téléspectateurs ayant assisté à la prestation, il est quand même remarquable que 3 ,8 millions des personnes ayant élu N.Sarkozy en 2007, n’ont pas jugé bon de l’écouter attentivement.

Seraient-ils déjà déçus de sa politique ?

Plus grave encore, les résultats des différents sondages sur cette prestation et les annonces auxquelles elle a donné lieu :

Sondage sur BFM TV sur les annonces du Président de la République du 6/2/2009 :

  • Pas convaincus 69%
  • Convaincus 31%

Sondage CSA publié dans l’édition de samedi du Parisien- Aujourd’hui en France :

  • 52% des Français n’ont pas trouvé le chef de l’Etat convaincant
  • 36% des Français ont trouvé le chef de l’Etat convaincant.

Sondage OpinionWay diffusé samedi dans Le Figaro et sur LCI :

  • 53% des Français sont satisfaits de l’intervention de Nicolas Sarkozy
  • 46% des Français ne l’ont pas trouvé "convaincant".

Si on prend en compte les réactions, plus que virulentes, d’élus, de plus en plus nombreux, à l’annonce de la suppression de la taxe professionnelle….On peut se demander si N.Sarkozy n’aurait pas mieux fait de s’abstenir de cette apparition à la télévision.

D’ou, probablement, la décision de X.Bertrand, patron de l’UMP:

"Nous allons interroger les militants sur les propositions du président et lancer le débat dès ce week-end, pour nous engager davantage encore dans le soutien du plan de relance", a-t-il annoncé, ajoutant que responsables et militants recevront "un SMS de mobilisation, une newsletter contenant les principaux points de l’intervention et une vidéo que j’ai enregistrée".

Il dit aussi que la vocation du parti majoritaire "c’est d’avoir des idées d’avance".

Aïe ! Ca se gatte ! Vu la teneur souvent injurieuse et insultante, parfois hautaine et méprisante, de la grande majorité des réactions des militants UMP sur les sites des principaux journaux, je sens qu’on va se marrer avec le résultat des "cogitations « UMPistes » …. Le brainstorming UMP risque d’accoucher d’une souris. Il ne va plus suffire de faire des copier/coller des idées de Bush…Va falloir faire travailler les neurones… si il y en a !

Quoi qu’il en soit, attendons nous à une vaste offensive de propagande…quand bien même les idées ne sont pas au rendez-vous, il suffira aux militants de répéter comme es perroquets ce que les chefs du parti leur auront dit d’affirmer avec aplomb, des fois que ça marche comme pour la campagne présidentielle, on sait jamais !

Sources :

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38382669@7-37,0.html

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/02/06/xavier-bertrand-veut-que-l-ump-soit-le-laboratoire-a-idees-du-gouvernement_1152042_823448.html

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/02/06/01002-20090206ARTFIG00552-bertrand-l-ump-doit-avoir-des-idees-d-avance-.php

Boycott

5 février 2009 § Poster un commentaire

Bien joué !

4 février 2009 § 1 commentaire

La je dois admettre que la droite a roulé tout le monde dans la farine !

Championne du monde de magie, l’art de faire diversion, d’occuper le spectateur pour qu’il ne voit pas le tour de passe-passe !

Comment ? Mais de quoi je parle ?

Ben de la loi sur l’audiovisuelle, voyons !

En quoi il y a tour de passe-passe ?

Mais tout simplement parce que, pendant que TOUS les médias, leur lecteurs, le monde politique était occupé à commenter, juger, donner son avis sur « l’affaire Kouchner », tranquillement, sans bruits, sans annonce proportionnelle à l’importance du vote, les sénateurs, réunis en petit comité, votaient la loi sur l’audiovisuel !!!

Ils entérinaient, quasi totalement, la volonté du Président sur les principaux points qui avaient fait débat et sur lesquels les français et la gauche politique étaient en désaccord :

  • Nomination du président de France télévision par le Président de la République.
  • Pas de garantie d’une "rédaction propre" pour chacune des sociétés de France Télévisions diffusant des journaux télévisés.
  • Pas de révocation du président de France Télévisions avec un avis conforme des trois-cinquièmes des suffrages exprimés dans les commissions parlementaires des affaires culturelles.
  • Radio France Outre-mer (RFO) ne continuera pas de bénéficier des ressources de la publicité.
  • Augmentation de la redevance (tient, on n’entend plus Copé)
  • Etc…

 

Voilà, voilà. Pour Didier Mathus, député (PS) de Saône-et-Loire, "le président de la République a imposé au Sénat de manger son chapeau". Sincèrement, je pense qu’ils ont aussi mangé le costume trois pièces, l’écharpe, le manteau et les sous vêtements !

Grace à eux, on vient de se faire blouser dans les grandes largeurs et on n’a rien vu. Nul ne doute que compte tenu de la réussite de la manœuvre, les prochaines lois impopulaires ou rétrogrades vont nous être imposées de la même façon. La démocratie selon l’UMP est un concept très étrange, ne trouvez vous pas ?

 

Source: Adoption définitive de la réforme de l’audiovisuel public

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de février, 2009 à Chez Louise.