SERVITUDE VOLONTAIRE

30 mars 2009 § Poster un commentaire

A tous les engagés en politique et aux autres, je propose ce très beau texte, écrit il y a 460 ans, malheureusement encore d’actualité de nos jours!
Il serait peut être temps que nous nous prenions en main pour que les choses changent, non?
"Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien !
Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres !
Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous.
Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies.
Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort.
Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes.
Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.
D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ?
Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?
Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas aussi les vôtres ?
A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ?
Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ?
Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ?
Vous semez vos champs pour qu’il les dévaste, vous meublez et remplissez vos maisons pour fournir ses pilleries, vous élevez vos filles afin qu’il puisse assouvir sa luxure, vous nourrissez vos enfants pour qu’il en fasse des soldats dans le meilleur des cas, pour qu’il les mène à la guerre, à la boucherie, qu’il les rende ministres de ses convoitises et exécuteurs de ses vengeances.
Vous vous usez à la peine afin qu’il puisse se mignarder dans ses délices et se vautrer dans ses sales plaisirs.
Vous vous affaiblissez afin qu’il soit plus fort, et qu’il vous tienne plus rudement la bride plus courte.
Et de tant d’indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir.
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres.
Je ne vous demande pas de le pousser, de l’ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a brisé la base, fondre sous son poids et se rompre."
EXTRAIT DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE
Étienne de la Boétie, 1549
Publicités

Pour un plan de sauvetage mondial qui se préoccupera d’abord des gens

30 mars 2009 § Poster un commentaire

Vous serez sans doute d’accord avec moi: la crise économique que nous traversons est des plus sérieuses. Je viens de signer une pétition urgente demandant aux dirigeants se réunissant au Sommet du G20 à Londres de s’entendre sur un plan de sauvetage mondial qui se préoccupera d’abord des gens. J’ai pensé que vous pourriez être intéressé d’y participer. La pétition sera remise par des milliers de personnes qui marcheront dans les rues du centre de Londres avant le sommet, portant ainsi notre message et nos signatures aux dirigeants et aux médias. Même si nous sommes loin de Londres, nous, citoyens du monde, pouvons faire entendre notre voix et faire part de nos inquiétudes. Suivez le lien ci-dessous dès maintenant pour signer la pétition :
Une dépression mondiale menace tout ce qui nous est cher : en faisant augmenter le niveau de pauvreté, elle pourrait favoriser les conflits, menacer l’environnement et nos emplois ainsi que l’avenir de nos enfants. Cependant, un plan de sauvetage puissant et concerté de la part de nos gouvernements pourrait empêcher cette dépression. Les États doivent s’entendre pour stimuler leurs économies respectives, aider les économies vulnérables à éviter l’effondrement, réguler les marchés financiers internationaux et démocratiser les institutions comme le Fonds monétaire international.
Les dirigeants sont encore bien loin d’arriver à un consensus sur ce genre d’action ambitieuse; c’est pourquoi, par nos voix et nos manifestations, nous devons les presser d’agir. Les médias du monde entier seront à Londres afin de couvrir le sommet.
Tous les signataires auront également la chance de voter sur les principes et réformes nécessaires à la reconstruction de l’économie mondiale. Toute nos demandes seront remises lors du sommet du G20 alors… merci de signer la pétition dès maintenant :

Appel pour un service public d’information indépendant

25 mars 2009 § Poster un commentaire

Nous ne sommes ni journalistes, ni acteurs des médias. Nous sommes des citoyens engagés ou non, et nous nous sentons plus que jamais concernés par la nécessité de préserver un service public de l’information, de qualité et indépendant du pouvoir politique.
Le climat exécrable qui règne depuis plusieurs mois autour de la question de la liberté des médias nous laisse craindre une sérieuse remise en cause du droit à l’accès à l’information que nous considérons comme être un principe démocratique fondamental.??

La liberté d’expression en danger??…

Les projets de loi sur la réforme du service public de l’information, et notamment de l’audiovisuel, exacerbent nos craintes. Sous prétexte de vouloir "libérer" France Télévisions et Radio France de la "dictature de l’audimat", ce projet de loi acte dans les faits la reprise en main de l’information publique par le pouvoir politique.
Par l’étranglement financier que constitue la suppression de la publicité sans contreparties pérennes et par la nomination directe des Présidents de France Télévisions et Radio France par l’Elysée, c’est à l’indépendance et la diversité des chaînes publiques d’information que le gouvernement s’attaque.
Comme au temps de l’ORTF, la direction des chaînes publiques sera sous la tutelle directe du Président de la République et du Gouvernement. Que se passera-t-il si un reportage ne plait pas ou présentateur est trop subversif? La ligne éditoriale sera directement sous contrôle et la diversité des programmes en sera largement affectée.
Notre exigence : le retrait des projets de loi
Parce que nous refusons qu’une hypothétique dépendance à la publicité soit remplacée par une dépendance politique et financière ;
Parce que nous refusons de subir les conséquences néfastes pour la liberté de la presse et pour le droit à l’information que nous jugeons être un droit démocratique fondamental ;
Parce que nous refusons que soit mis à mal l’existence même des directions régionales (de France 3 notamment), nécessaires à un traitement de proximité de l’information ;
Nous demandons le retrait immédiat des actuels projets de loi concernant la réforme de France Télévisions et Radio France et qu’un véritable débat national ait lieu sur le sujet.

 
 

Signer la pétition:

 
 

 

L’affaire Heuliez

20 mars 2009 § Poster un commentaire

Au moment ou N.Sarkozy s’enorgueillit que Renault rapatrie provisoirement (de mars à septembre 2009) sa chaine de montage des Clio, que 400 emplois provisoires soit préservés, je m’étonne que la perte annoncée des 2000 emplois, que génère l’entreprise Heuliez, soit passée sous silence.

Cette entreprise familiale, crée par le grand père développée par le fils, est malheureusement mal gérée par le petit fils a su concentrer, dans ces équipes de conception, un pôle d’excellence qui a placé Heuliez au 3ème rang des constructeurs automobile français.

L’usine Heuliez, qui a bénéficié des fonds de la Région Poitou Charente, a désormais 3 semaines pour éviter une cessation de paiement. Elle est au bord du dépôt de bilan, malgré les commandes de Veolia et de nombreux autres clients prestigieux. Il manque, environ 45 millions d’euros à Heuliez, notamment pour développer des modèles électriques.

Si le 11 avril prochain, l’entreprise Heuliez, qui conçoit et fabrique des voitures pour PSA, Renault ou Opel, n’est pas en mesure de payer les salaires de ses employés, elle sera mise en cessation de paiement avec une menace de liquidation judiciaire.

Depuis des mois, l’entreprise, basée à Cerizay dans les Deux-Sèvres, demande une aide au fonds stratégique d’investissement mis en place par Nicolas Sarkozy.

Mais pour le moment, il n’y a aucune réponse de la part des personnes qui ont en charge le dossier. 2.000 emplois directs ou indirects sont menacés.

Une volonté politique en coulisse ?

Certains pointent, dans ce silence assourdissant du FSI (fond gouvernemental pour l’aide aux entreprises du secteur auto) une volonté politique d’affaiblir Ségolène Royal, dont les Deux-Sèvres sont le fief.

L’usine Heuliez a bénéficié des fonds de la Région Poitou-Charentes pour développer un petit véhicule électrique, la Friendly. Cette voiture devait être commercialisée à un prix d’environ 5.000 euros.

Mais pas seulement ?

D’autres voient aussi dans cette fin de non recevoir du FSI un excellent moyen de laisser le champ libre à la Blue Car développée et commercialisée par un ami du Président de la République.

Ne pas financer Heuliez serait une magnifique occasion de faire couler un de leur plus sérieux concurrent pour les véhicules électriques…

 

Faut-il en conclure que le plan de relance est fait non seulement pour renflouer certains "amis", mais aussi, dans la foulée, éliminer leurs concurrents ?

Comme le relevait un internaute, « Cela paraît incroyable que l’Etat puisse laisser tomber la première entreprise mondiale en nombre de véhicules électriques roulant sortis de ses usines (6.419) à l’époque du Grenelle de l’environnement. »

Personnellement, j’espère que ce n’est pas uniquement pour des raisons bassement électorales que cette usine n’est pas aidée par l’Etat. Car il y a 2000 personnes qui vont perdre leur emploi DEFINITIVEMENT ! Leur expertise sera réduite à néant, ce qui serait une perte considérable pour notre pays !

De plus, pour des ultra libéraux, qui ont fait de la libre concurrence leur dogme, c’est plutôt moche de renflouer les "amis", à l’aide de plan de relance, en poussant leurs concurrents à la faillite….tout cela au détriment de l’emploi et avec une partie de l’argent que les personnels licenciés auront versé aux impôts et que leurs enfants devront rembourser au titre de la dette publique !

Si tel était le cas, utiliser l’argent public pour favoriser des intérêts privés, au détriment des salariés…je ne dit pas bravo et j’espère même que la question sera soulevée au Parlement !

 

Sources : http://www.europe1.fr/Info/Actualite-Economie-et-Societe/Entreprises/Info-Europe-1-Heuliez-menacee-de-fermeture/(gid)/211208

http://www.heuliez.com/fr/

http://auto.nouvelobs.com/actualites/6843/heuliez/breve.html

Sarkozyno nox

18 mars 2009 § Poster un commentaire

En cette veille de grève nationale, inspirée par le déplacement de N .Sarkozy au Commissariat de Gagny ( ne vous emballez pas, il a pas été muté là-bas, il y ava pour faire de la politique) pour raviver la terreur sécuritaire qui lui valut son élection à la Présidence de la République, je n’ai pas pu empêcher de laisser mon esprit « à la con » s’emballer !

Et voilà le résultat (Voui, quand mon esprit s’emballe c’est Hugo qui l’envahit) :

Sarkozyno nox

OH! combien de Préfets, combien de CRS

Qui sont partis joyeux nettoyer les banlieues,

Dans ce morne horizon se sont évanouis!

Combien ont disparu, dure et triste fortune!

Dans une caserne sans fond, par une nuit sans lune,

Sous l’aveugle néant à jamais enfouis!

 

Combien de travailleurs poursuivi par la rage!

L’ouragan Nicolas a pris toutes les marges,

Et d’un souffle il a tout donné à Parisot!

Nul ne saura leur fin dans l’abîme plongée.

Chaque réforme en passant d’un butin s’est chargée;

L’une a saisi le fric, l’autre galvaudé l’impôt!

 

Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues!

Vous roulez à travers les sombres étendues,

Heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.

Oh! que de citoyens, qui n’avaient plus qu’un rêve

Sont morts en attendant tous les jours que la grève

Améliore leur revenus!

 

Où sont-ils, les Français sombrés dans les nuits noires?

Ô Sarko que vous avez de lugubres histoires!

Sarko profonds, redoutés des maires à genoux!

Vous vous les racontez en comptant la monnaie,

Et c’est ce qui nous fait souvent désespérer!

 

D’après V.Hugo : Océano Nox

Plus sérieusement : la liste des lieux de rassemblement pour demain !

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de mars, 2009 à Chez Louise.