Libération d’Yldune Lévy dans l’affaire des Sabotages à la SNCF remise en cause par le Parquet !

14 janvier 2009 § Poster un commentaire

Malgré la décision de remise en liberté, prononcé mercredi 14 janvier par le juge d’instruction chargé de l’enquête sur les dégradations contre des lignes ferroviaires à grande vitesse, Yldune Lévy, devra encore attendre !

Son avocat, Me Steeve Montagne a annoncé que Thierry Fragnoli, le magistrat qui a mis en examen la jeune femme le 15 novembre pour "destructions en réunion et association de malfaiteurs à visée terroriste", avait "signé aujourd’hui une ordonnance de remise en liberté sous contrôle judiciaire"

Il a affirmé "Je suis particulièrement heureux de cette décision, le juge a considéré que la libération d’Yldune ne pouvait pas nuire à la nécessaire recherche de la vérité dans le dossier".

Malgré la décision du juge d’instruction, qui est la personne qui connaît le mieux ce dossier sur le FOND, le Parquet a fait appel en urgence !

Yldune Lévy, devra donc ENCORE attendre que la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris statue, A UNE DATE INCONNUE, sur ce référé-détention avant de décider ultérieurement de la libération d’Yldune Lévy.

A ce jour, Julien Coupat et sa compagne sont les seuls des neuf mis en examen à être retenus en détention.

Au moment où il est fortement question de remplacer le juge d’instruction par un membre du Parquet, on peut vraiment, au travers de cette histoire révoltante de détention arbitraire, se poser la question de la compétence que le Parquet présente en matière de jugement et d’indépendance de la Justice :

En présentant cette mesure d’appel urgent, le Parquet , ou sa hiérarchie, n’a-t-il été tenté, pour des raisons POLITIQUES, bien éloignées des principes qui doivent prédominer en matière de Justice, de ne pas désavouer, des personnes haut placées qui s’était empressés de faire le procès public des "anarcho-autonomes", ou de fragiliser les méthodes de la police?

Yldune Lévy a déjà du attendre 2 mois pour être entendue par un juge d’instruction…combien de temps va-t-elle devoir attendre avant de retrouver la liberté qui lui est due ?

L’acharnement du Parquet en cette affaire laisse craindre que les incarcérations préventives vont se multiplier et se prolonger selon le bon vouloir du « politique » au pouvoir !

Source : Le Monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Libération d’Yldune Lévy dans l’affaire des Sabotages à la SNCF remise en cause par le Parquet ! à Chez Louise.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :