Une suggestion peut en cacher une autre !

10 octobre 2008 § 2 Commentaires

Bernard Accoyer, le président UMP de l’Assemblée nationale, député ET maire d’Annecy, propose, lors d’un entretien dans le journal « Les Echos », le lancement d’« un grand emprunt d’Etat ».

« Soyons concrets et pragmatiques : pourquoi ne pas réfléchir au lancement d’un grand emprunt d’Etat, pour être en mesure de donner au secteur bancaire les moyens de financer notre économie ? Pourquoi ne pas réfléchir aussi à une amnistie fiscale pour nos compatriotes qui accepteraient de rapatrier leurs capitaux, sous condition bien sûr de souscrire à cet emprunt d’Etat ?

S’agissant de l’amnistie, je pense à nos compatriotes, pas aux dirigeants qui ont pu être défaillants.

Je note, à travers les propose de ce « cumulard de mandats », une légère tendance à méconnaitre les circuits qu’empruntent DEJA les capitaux de ceux qu’il veut amnistier. Ils partent effectivement à l’étranger, sur des comptes qui échappent à l’impôt français, mais reviennent en France, dans notre économie, sous la forme d’investissements anonymes.

Le rapatriement des capitaux des fraudeurs se fait déjà sans amnistie !

L’idée de lancer un emprunt d’Etat, dont les sommes transiteraient par des banques, ne me paraît pas opportunes, en ces périodes troublées ou le système bancaire évolue sans contrôle ni règle…

Si réellement l’intention de M. Accoyer est de financer notre économie, il me paraît plus judicieux d’utiliser l’emprunt à financer DIRECTEMENT :

  1. des PME, qui ne sont pas susceptible de prendre l’argent et de délocaliser tout de suite après,
  2. des augmentations de salaires bas et moyens afin de permettre le maintient de la consommation.

Au delà du fait que les propos sur une éventuelle amnistie ont soulevé un tollé, une petite phrase de cet interview est passée inaperçue :

« Nous devons tous faire des efforts en matière de dépenses publiques. Ainsi, ai-je décidé, pour montrer l’exemple, que l’Assemblée nationale renonce à solliciter une hausse de 3,8 % de sa dotation, initialement destinée à financer la mise en place des deux nouvelles commissions permanentes et le développement de l’évaluation et du contrôle du gouvernement, prévus par la réforme institutionnelle. »

Ainsi donc, monsieur Accoyer, grand économe de nos deniers, dans son immense mansuétude, entend « profiter » de la crise pour ne pas donner à l’Assemblée les moyens de faire le travail de contrôle qu’elle a bataillé pour obtenir il y a seulement quelques mois !

Je me permets de faire quelques suggestions à notre honorable Président de l’Assemblée Nationale. Elles permettraient de maintenir le financement des ces commissions essentielles, à un moment ou le gouvernement aura besoin d’être contrôlé de très près :

  • Tous les parlementaires (les ministres aussi, pourquoi pas !) pourraient reverser 50% de leurs indemnités mensuelles dans les caisses du parlement !

Avec la moitié des 11 056,17 € de « revenu minimum » par mois, pour chaque député, et à 15 227 € de revenu minimum, par mois, pour chaque sénateur…

A raison de 923 parlementaires nationaux, cela donne un budget mensuel de : 7 514 143 euros !

Avec un tel montant, B. Accoyer devrait pouvoir parvenir à financer ces deux nouvelles commissions INDISPENSABLES !

Pour ce qui concerne les capitaux français placés à l’étranger, la solution est simple, mais demande de ne pas plier devant le chantage éhonté auquel leurs propriétaires se livrent :

  • Le gouvernement français envoie une sommation à toutes les banques situées dans les paradis fiscaux pour leur demander la liste des ressortissants Français qui y détiennent un compte… tous les avoirs de ces personnes sur le territoire français sont saisis. Rien d’original dans cette mesure : c’est ce que sont en train de faire les USA…la Suisse à répondu favorablement et d’autres pays sont en train de suivre 😉
  • Les capitaux ainsi récupérés serviront de garantie pour un emprunt qui ne sera pas compensé par des intérêts pour leurs propriétaires qui ont un comportement INCIVIQUE…
  • Ils pourront éventuellement les récupérer, à échéance de l’emprunt, s’ils se sont acquittés des impôts liés à ces capitaux.

Voilà, simple, éfficace et EQUITABLE.

Source :

http://www.lesechos.fr/info/france/4783351–je-propose-un-grand-emprunt-d-etat-et-une-amnistie-fiscale-pour-sortir-de-cette-crise-.htm

Publicités

§ 2 réponses à Une suggestion peut en cacher une autre !

  • Christian dit :

    Ne rêvons pas, nous sommes face à des individus sourds d\’une oreille et n\’entendant pas de l\’autre. Utiliser la planche à billets pour compenser les  âneries qu\’ils font est le seul moyen qu\’ils connaissent. Il y a collusion entre ces gens de pouvoir "officiel" et ceux qui détiennent le pouvoir officieux. A terme il n\’y aura qu\’une seule catégorie de contribuable qui sera taxée et nous la connaissons tous. A un moment ou à un autre il faudra bien que le fonctionnement économique se face de façon claire et sans rideau de fumée. On agite le spectre de l\’effondrement en nous montrant les nombreuses faillites et on oublie étrangement ceux qui profitent encore de ce système pour augmenter leur richesse. Je m\’étonne de ne pas entendre dire que finalement cette crise a été provoquée par l\’indiscipline des petits porteurs, de tous ces gens qui se sont laissés bernés par les requins qui mènent le monde de la finance. La France, notre pays aurait bien besoin de gens honnêtes et courageux. On nous dit qu\’il faut prendre des mesures, on nous garanti que le risque n\’existe pas et qu\’il n\’y a pas de raison d\’avoir peur. Qu\’avons nous en garantie? L\’argent de l\’état? Non! L\’or de la banque de France? Non! C\’est encore beaucoup mieux, la garantie est apportée par les fonds du livret A.
    Honte sur eux! Je les invite à plonger leurs mains dans leurs poches pour en tirer les subsides nécessaires pour lutter contrte cette crise.

  • louise dit :

    Salut Christian,
    Heureuse de te lire..
    Et oui, tout ça marche à coup d\’écran de fumée….de mots, mais concrètement rien n\’est visible de ce qui se passe réellement…
    Qu\’ils fassent gaffe quand même tout ces messieurs…la crise politique pourrait-être, elle, bien réelle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Une suggestion peut en cacher une autre ! à Chez Louise.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :