Cent fois sur le métier…

5 juillet 2008 § Poster un commentaire

Je viens de recevoir un courrier du Mouvement Démocrate en date du 27/6/2008, posté le 2/7/2008.

Ce courrier contient :

  1. une lettre d’introduction,
  2. un appel à cotisation 2008,
  3. la motion de F.Bayrou
  4. une demande d’inscription à l’université de rentrée.

Etonnant quand même que je sois destinataire de ce courrier, puisque je ne suis plus adhérente de ce parti politique depuis décembre 2007 ! Et je suis encore moins sympathisante depuis que je ne peux plus m’exprimer sur son site de soutien. De fait, je suis exclu de toutes les catégories destinataires de cette consultation.

On nous dit, de ci, de là, que cette motion est destinée aux adhérents et qu’elle à pour unique objet d’apporter un soutien à la ligne politique du Mouvement.

OK, mais en quoi suis-je concernée et appelée à voter pour un sujet qui ne concerne que les adhérents à ce parti ?

Leurs problèmes de ligne politique ne me concernent pas plus que ceux du PS ou de l’UMP.

J’imagine la fiabilité des résultats de cette motion si toutes les personnes qui, comme moi ne sont plus adhérentes au Mouvement Démocrate, participent à ce vote !

C’est un peu comme faire voter les morts ! Nul !

A l’issue de cette consultation, on saura qu’il y a « N personnes » pour la ligne politique et « N contre »…c’est tout.

Mais comme des personnes non adhérentes auront voté, le rapport pour/contre sera contestable, approximatif…comme toujours au Mouvement Démocrate…le flou et l’imprécision seront les maîtres mots des votes ! Le résultat des décisions bâclées qui ont précédé le congrès de Villepinte est rendu visible.

Ce présent vote par correspondance aurait du être organisé il y a 8 mois.

J’ai bien envie de renvoyer le bulletin de vote avec la mention « je n’approuve pas » cochée ! Juste pour rire !

 

Passons.

Dans le registre des incongruités, j’en viens à l’inscription à l’Université de rentrée.

Document format A4, modalité pratique indiquée « pilepoil »…prix 200€ sans le trajet…un peu cher quand on connait les lieux…Ca vaudrait la peine SI on avait le programme des deux jours….

Mais là, rien, nada, juste quelques mots sur la lettre d’accompagnement pour nous dire que c’est une importante manifestation, ou seront abordés les thèmes d’actualités dont les élections européennes !

Non, sérieux, les élections européennes…ben dites donc, 200 euros pour ce scoop, écouter les discours fleuves de bienvenue, de pourquoi il faut se battre pour faire gagner nos amis et de bon retour, de F.Bayrou et de M.de Sarnez…c’est cher payé pour l’adhérent réduit au rôle de figurant payant pour figurer ! Le but réel de ces grandes messes est de pouvoir afficher, devant la presse, qu’on est politiquement existant et pas seul. C’est peut être cela que veut dire F.Bayrou lorsqu’il termine sa lettre d’accompagnement par :

« Dans le combat que nous menons, je veux vous dire combien votre appui, votre soutien, et vote amitié ma sont précieux et même indispensables. Je crois que nous (moi et mes amis de longue date. N.D.A) pouvons changer la politique française, mais nous ne pouvons le faire sans vous (Alibis démocrate et figurants de notre mise en scène N.D.A). »

 

Je ne préciserais pas ce que je ferais du bulletin de réadhésion. Sachez cependant que je le trouve trop rigide pour qu’on s’en serve dans les lieux d’aisance et bien trop couvert d’encres non identifiées pour servir d’allume feu…comme le verso est vierge, il va rejoindre le tas des feuilles de brouillon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Cent fois sur le métier… à Chez Louise.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :