Alerte ! Double langage !

23 juin 2008 § Poster un commentaire

Mettre l’Humain au centre de nos décisions ou de nos préoccupations est une phrase qui me fait froid dans le dos !

Et pourtant, elle est de plus en plus en plus utilisée par certains hommes et femmes politiques qui cherchent à faire croire qu’ils veulent notre bonheur !

Il faut bien convenir, qu’à part quelques élitistes forcenés, nul ne refuserait d’adhérer à un tel projet !

Hélas, ce genre de phrase sent le réchauffé et a déjà été utilisée il y a une dizaine d’année dans une grande entreprise française !

A l’arrivée de son nouveau PDG, il n’était plus question que de mettre « le client au centre des préoccupations » !

Sauf que…

A l ‘observation, sur 4 années, de la mise en pratique du projet sous tendu par cette magnifique phrase,il s’est avéré que :

  1. Pour les décideurs de cette entreprise, le Client était l’actionnaire
  2. Pour les salariés de cette entreprise le Client c’était les utilisateurs de ses produits.

Dès le premier jour, l’ambigüité du mot « client » a été utilisée par les managers afin de faire travailler les salariés, plus et mieux, en s’appuyant sur l’amélioration de la Qualité de service et la satisfaction client.

Ce faisant, la valeur marchande de cette entreprise, son C.A, s’améliorait constamment.

Le mouvement perpétuel créé autour de la fameuse qualité de service, au delà des mots, s’appuyait sur des réorganisations nombreuses et variées, qui permettait de réduire les effectifs , de supprimer les services de RED, et de réorienter l’ensemble des effectifs restants vers la vente. Des pans entiers d’activités qui avaient fait de cette entreprise une entreprise de renommée mondiale, certes, mais bien moins rentable qu’elle ne pouvait l’être, furent abandonnés à une sous-traitance de moindre qualité.

Il a fallu un certain nombre d’années pour que les salariés se rendent compte de l’erreur d’interprétation qu’ils avaient commise…Trop tard, l’entreprise avait été morcelée, l’actionnaire était roi ! Tout du moins c’était en son nom que de nouveaux sacrifices étaient imposés aux salariés…. le client/acheteur du produit final n’était plus important

Lorsque que le leader du mouvement démocrate disait que son projet de société avait pour but de mettre l’humain au centre des décisions, on pouvait penser que cet Humain, c’était vous, moi, notre voisin…

A y regarder de plus près, en se basant sur le fonctionnement qu’il a choisit pour son parti politique, il semble que l’humain qui préside aux décisions, c’est lui et ces amis élus…tout doit être fait pour eux ! Ils sont en quelque sorte les actionnaires de ce parti…

Il n’est pas le seul leader politique a être ainsi habile jongleur de mot !

Il nous revient, à nous, de devenir méfiants et de faire extrêmement attention à ces discours enthousiasmant mais quelques peu ambigus…

Ainsi donc, lorsque nos hommes et femmes politiques parlent de « mettre l’Humain au centre » de leurs projets ou de leurs préoccupations…méfions-nous !

Demandons-nous et demandons-leur de quel humain ils parlent.

Est-ce de l’être vivant, d’ou qu’il soit, quel qu’il soit, sans discrimination ni conditions que ce soit ? Ou bien, un être humain trié sur le volet en fonction de critères particuliers que seuls quelques initiés connaissent ?

J’aimerai énormément que la question soit posée à nos hommes et femmes politiques sur un grand plateau de télévisin, à une heure de grande écoute…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Alerte ! Double langage ! à Chez Louise.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :